Menu Fermer

Clickers

Qu’est-ce qu’un clicker ?

Depuis plusieurs dizaines d’années un accessoire s’est imposé comme le meilleur ami des propriétaires voulant dresser leurs animaux : le clicker. Vous n’en avez jamais entendu parlé ? Ou bien le fonctionnement vous échappe encore ? On vous explique ce qu’est un clicker, son utilité et son fonctionnement sur divers animaux.

1. Historique

Stop Fugue Clicker

Le clicker ou clicker training, a été inventé il y a plus de trente ans et était initialement conçu comme une méthode de dressage pour animaux marins. Puis, c’est la biologiste américaine Karen Pryor qui l’a démocratisé. A cette période, un sifflement était utilisé, et non un « clic », mais le principe est exactement le même que celui du clicker training d’aujourd’hui. L’explosion de l’utilisation de ce petit objet parmi les dresseurs s’est faite au début des années 1990, d’abord aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, puis petit à petit en Europe. Le rayonnement planétaire du clicker vient en partie de l’extrême simplicité de son fonctionnement.

2. Un fonctionnement simple et positif

Le clicker consiste en un petit boitier en plastique ou métal, qui émet un son en « clic » lorsque sa languette métallique est actionnée. Vous pouvez en trouver pour moins de 10€, en plusieurs coloris et souvent muni d’un bracelet afin de l’emmener en promenade sans le perdre. Le but ? Cliquez et récompensez le chien à chaque fois qu’il obéit à vos ordres afin d’associer quelque chose de positif (une friandise, une jouet, une caresse…) à un comportement positif (assis, couché, au pied…). Le succès de cette technique de dressage s’explique en partie car elle est accessible à tous si on est prêt à accorder un peu de temps à son animal.

Le clicker consiste en un petit boitier en plastique ou métal, qui émet un son en « clic » lorsque sa languette métallique est actionnée. Vous pouvez en trouver pour moins de 10€, en plusieurs coloris et souvent muni d’un bracelet afin de l’emmener en promenade sans le perdre. Le but ? Cliquez et récompensez le chien à chaque fois qu’il obéit à vos ordres afin d’associer quelque chose de positif (une friandise, une jouet, une caresse…) à un comportement positif (assis, couché, au pied…). Le succès de cette technique de dressage s’explique en partie car elle est accessible à tous si on est prêt à accorder un peu de temps à son animal.

De plus, le dressage au clicker training se décline en plusieurs méthodes élaborées spécialement pour son utilisation :

– La méthode du leurre, (attirer l’animal avec la récompense pour lui faire exécuter le mouvement voulu, puis le marquer au clicker)
– La capture de comportement (marquer au clicker et récompenser un comportement que l’animal a adopté de lui même)
– Et la méthode du façonnage ou shaping (marquer au clicker et récompenser à chaque étape d’un nouveau comportement jusqu’à obtention du mouvement souhaité) Chacune de ces méthodes offre la possibilité de travailler différemment avec son animal et par conséquent de trouver la technique qui lui convient le mieux.

Les principes du clicker training :
Le grand principe du dressage au clicker c’est qu’il se base sur une éducation positive et non punitive, contrairement à d’autres méthodes d’éducation pour animaux. En effet, la nourriture est utilisée pour renforcer le message, et jamais comme technique de privation. Deuxièmement, la punition n’existe pas dans ce dressage, la pédagogie se base sur un renforcement positif et non négatif. Et pour finir, les séances de dressage ne doivent jamais être ressenties comme une contrainte par l’animal, elles sont de ce fait de très courte durée, quelques minutes tout au plus, mais pratiquées de manière très régulière. Le dressage au clicker sera d’autant plus efficace si les exercices et les récompenses sont variés.

Des résultats très probants :
Les observations ont montré que face à une technique de dressage classique qui peut prendre des mois ou même des années, celle faite au clicker obtient les mêmes résultats en quelques semaines. Le clicker doit être utilisé pour marquer l’évènement, il permet ainsi à l’animal de comprendre que c’est son comportement qui déclenche l’arrivée de nourriture. Ainsi, il est donc beaucoup plus attentif à l’attitude qu’il adopte. Le clicker n’est donc pas un substitut à la nourriture, mais un véritable facilitateur de compréhension entre la volonté du maître et l’obéissance de l’animal.

Stop Fugue Clicker Chien

3. Pour quels animaux ?

La clicker training s’il est bien utilisé, peut servir à dresser plusieurs types d’animaux. On parle même de dressage de lapin, oiseaux et de furets. Evidemment, il a déjà fait ses preuves pour les chiens et les chevaux.

Le clicker pour chien :
Assis, couché, au pied… sont des ordres simples qui facilitent grandement la vie s’ils sont compris par votre chien. Mais parfois le dressage s’avère difficile, c’est là que le clicker training peut venir comme appui. Vous pouvez par exemple utiliser la méthode de capture du comportement. Pour cela, il faudra se munir du clicker, de friandises, et d’une laisse. Le but de cette technique, est de permettre au chien de proposer le comportement de lui même, et de le signaliser avec le clicker. Dans un premier temps attachez le chien avec la laisse afin d’avoir toute son attention, et patientez jusqu’au comportement à récompenser. Une fois que le chien a fait ce que vous attendiez de lui, actionnez le clicker et donnez immédiatement une friandise au chien. Itérez l’opération plusieurs fois, jusqu’à ce que le chien ait bien compris le lien entre son comportement et le clicker. Ensuite vous pouvez enlever la laisse et prononcer l’ordre associé au comportement lorsque l’animal l’effectue (exemple « donne » pour donner la patte). Peu à peu, vous prononcerez l’ordre en amont, et le chien y répondra de lui même car il l’aura associé au clicker et à la friandise. Plus vous pratiquerez cette technique avec votre chien, plus le dressage sera efficace. Il est conseillé de faire des séances de clicker training de 5 à 10 minutes, une à deux fois par jour.

Meilleure Vente n° 2 Clickers

Le clicker tranning pour cheval :

De même que pour le chien, l’utilisation du clicker avec le cheval va permettre de conditionner l’animal à obéir grâce au renforcement positif. Dans un premier temps il faudra faire comprendre au cheval que le bruit du clicker signifie nourriture. Rapidement, vous pourrez demander à votre cheval de faire des exercices qu’il connaît déjà comme de lever le pied ou tourner, et enfin, proposer de nouveaux exercices à votre cheval toujours en marquant les progrès au clicker et avec une récompense. Petit à petit, tout comme avec le chien, vous pourrez détacher les friandises de l’ordre à effectuer, puis le clicker, et votre cheval sera parfaitement dressé.